Jordi COLOMER enseigne l’histoire et la géographie au lycée Marcelin Berthelot de Châtellerault dans la Vienne ; il « inverse » voire « renverse » ses classes ! 

Qu’est ce que cela signifie ? 

Si le temps de présence en classe est consacré à des activités pour lesquelles les élèves ont besoin de la présence du professeur à leurs côtés, comment articuler cette activité en classe et le travail en autonomie des élèves ? 

Durant le confinement Jordi Colomer a travaillé cette absence – présence en utilisant le plugin H5P intégré au Moodle  de son établissement pour créer des vidéos interactives .

Il nous dit comment dans cet entretien.

Pour moi aucune méthode est à 100% efficace pour la diversité des choses qu’on veut faire travailler aux élèves : cours magistral, classe inversée, classe renversée… l’hybridation est nécessaire.

La classe inversée m’intéresse, dit-il car elle permet de dégager du temps, parfois sur une, deux ou trois heures pour un exercice, ce qui est très rarement proposé aux élèves.

Mais qu’est ce que la classe renversée ? 

Ce qui est assez amusant c’est quand je fais moi même le devoir et que les élèves doivent me corriger »

On l’a vu Jordi a beaucoup travaillé l’usage de vidéos interactives durant le confinement .

Afin d’impliquer les élèves dans le contenu du cours Jordi a également souhaité que des élèves co-animent le cours avec lui en produisant des test Kahoot à soumettre à leurs camarades 

Inversons la classe a été importante dans son évolution professionnelle car elle a été le cadre et le lieu de rencontre et de formation entre pairs . « Au début on bidouillait puis en allant au CLIC, on a rencontré des gens avec qui les réseaux sociaux ont permis de rester en contact pour former ensuite des collectifs disciplinaires”

Comme chaque année Jordi sera au CLIC2020 où il animera un atelier avec Gregory Michnick et Gaëlle Hallez sur la réalité virtuelle en espagnol, SVT et Histoire géographie.

Venez leur poser vos questions ! Ils seront ravis d’y répondre.

Jordi Colomer